OR, ARGENT: métaux précieux en juillet 2019: le temps d’investir sur la relique barbare est-il arrivé ?

Depuis quelques semaines un événement important s’est produit dans l’univers de l’investissement et a fait beaucoup de bruit. L’or se serait enfin émancipé d’une zone de résistance capitale (1400$).

Qu’est ce que je veux dire par là ?

Pour ceux qui ne connaissent absolument rien à l’analyse graphique et au trading (mais ne vous inquiétez pas, bientôt je vous ferais une superbe initiation sur le sujet), une zone de résistance est un prix sur lequel le cours d’un actif va butter à plusieurs reprises.

Depuis ses plus hauts de 2012, le marché de l’or a connu un Bear Market très important et surtout très long.

Après plusieurs échecs pour repartir en marché haussier, l’année 2019 semble marquer le départ d’un nouveau cycle long (on parle ici de 10 ans voir plus) où l’or sera un actif sur lequel compter pour valoriser son patrimoine.


Cela faisait un moment que je voulais écrire un article sur l’or et les événements récents sont l’occasion parfaite pour aborder le sujet et vous proposer une stratégie pour protéger votre patrimoine tout en profitant d’un cycle de hausse potentiellement jamais vu sur les métaux précieux à l’horizon moyen long termes.

Mais dès lors que faire ? Et pourquoi miser sur la « relique barbare » ?

L’or est utilisé comme monnaie ou réserve de valeur depuis des millénaires. Sa rareté et sa composition très résistante aux dégradations de l’environnement lui ont conféré ce statut si particulier.

Mais l’or n’est pas que cela. Il a aussi des usages industriels, c’est donc un produit qui peut tendre à se raréfier lorsque les mines seront épuisées.
Cette demande industrielle tend à croître avec le temps et représente aujourd’hui près de 15% de la demande d’or.

Ainsi sa résistance aux bactéries permet un usage dans le secteur de la santé. Sa conductibilité permet un usage dans l’électronique ou les nanotechnologies. C’est une information intéressante qui pourrait pousser le prix de l’or sur le long termes.

Posséder de l’or c’est d’une certaine façon posséder le pouvoir car là où la valeur de nos monnaies-papier n’est basée que sur la croyance et la confiance, l’or a un aspect beaucoup plus tangible.

C’est aussi une monnaie qui prend de la valeur avec le temps (un peu comme Bitcoin) et donc de conservation, à l’inverse de nos dollars et de nos euros qui perdent et la valeur et qu’il faut donc dépenser rapidement ou placer sur des supports dynamiques.

L’or est un actif très volatile, par certains aspects il se comporte comme le Bitcoin car sa courbe de long terme est toujours ascendante mais avec des moments où le prix s’emballe (Bull-run) et d’autres moment où le prix corrige ses excès de hausse (Bear market).

Depuis 2001 et l’éclatement de la bulle internet, mais aussi les attentats aux États- Unis, jusqu’en 2012 et la crise de la dette grecque et de la zone Euro, l’or avait connu une croissance exceptionnelle, passant ainsi en une décennie de 250 dollars à 1840 dollars l’once d’or. C’est une augmentation de plus de 600% ou plus d’un fois 7.

C’est tout simplement un potentiel d’appréciation énorme. La possibilité de multiplier son capital par 7 en 10 ans.

Plusieurs facteurs viennent influer sur la valeur de l’or, comme l’inflation, les taux d’intérêts, des événements économiques. L’or est vu comme une valeur refuge qui sert à équilibrer un portefeuille d’investissement.

Ainsi si en 2008 votre portefeuille subissait de lourdes pertes en actions, la hausse de l’or permettait de limiter les pertes, voir vous permettaient d’avoir un portefeuille toujours en croissance malgré la crise.

Nous avions déjà abordé ces notions lors de précédents articles aussi je vous invite à y retourner pour vous rafraîchir la mémoire.

Nous allons poursuivre plus en détail sur la façon d’investir dans l’or et ce qui, selon moi, est la meilleure stratégie à adopter pour profiter au maximum du nouveau cycle de hausse qui semble commencer.

Donc on va partir du principe qu’on veut profiter de cette hausse à venir dans une optique long terme.

Que faut-il faire ? La réponse n’est pas aussi simple car il y a des tas de stratégies qui ont leurs avantages et leurs inconvénients/risques.

1) Première stratégie possible : Détenir de l’or Physique à la maison.

C’est probablement la meilleure stratégie à adopter dans une logique d’assurance ou de protection de son patrimoine en cas d’effondrement économique.

Cependant il y a de nombreux inconvénients :

Stocker de l’or chez soi c’est un risque en cas de cambriolage notamment. N’oubliez pas qu’avoir de la valeur chez soi c’est s’attirer des ennuis potentiels… y compris de la part de vos proches… combien de gens se sont fait voler par des proches dans l’histoire… soyez vigilant.

Installer un coffre c’est aussi un coût… et si vous n’avez pas un gros patrimoine… aucun intérêt d’acheter un coffre pour stocker 5 grammes d’or…

Les assurances. Il faudra songer à assurer votre or, voir à l’inclure dans votre contrat d’habitation ce qui peut vite représenter un coût supplémentaires.

Avoir de l’or chez soi oui mais ce qui est sur c’est que la revente se fera à très long termes sauf envolée subite des prix, et qu’il faut que la quantité d’or en vaille la peine.

2) Stocker son or à la banque ou une société de gardiennage.

C’est une variante du stockage à la maison mais avec des frais qui seront plus élevés. La question de la protection sera également posée… si demain l’état décide de confisquer l’or en cas de crise majeur… votre or stocké à la banque n’y restera pas bien longtemps.

Ces méthodes ont aussi un inconvénient, avec les frais divers liés au stockage, assurances, livraison, les commissions prises par les intermédiaires… il faudra une évolution significative du prix pour commencer à penser « plus values ». Cet or doit plutôt être pensé comme un vrai stock à se constituer sur des années, voir des décennies et être conservé en permanence pour être revendu à quelques moments précis au cours de votre vie… tous les 10, 15 ou 20 ans…

3) L’or papier.

Il existe toute une panoplie d’ETF (des produits dérivés donc le but est de répliquer le cours d’un indice boursier, d’une classe d’actif, d’un secteur économique) sur les métaux précieux.

Les ETFs ont des avantages et inconvénients. Une revente facile et immédiate sur les marchés très liquides. Des frais très faibles et pas de soucis de stockage.

Cependant il faut savoir une chose, l’aspect protection contre l’effondrement économique est égal à zéro avec ce genre de produits… En effet, il faut savoir que la plupart des ETFs sur l’or n’ont aucune contrepartie en or réel, ou ont une contrepartie limitée.

En effet, il s’agit d’un or dit « papier ». Autrement dit vous n’avez qu’un morceau de papier qui n’a de valeur que tant que les gens y croient ou font confiance au système. Dit autrement, aujourd’hui il existe 1 once d’or pour 300 onces d’or « papier » qui ont été vendues au travers de contrats sur l’or. Il suffit que 0,5% des détenteurs d’or papier demandent la livraison physique de leur or pour que le système ne tienne plus. On peut légitimement penser que ces manipulations pèsent fortement à la baisse sur les cours de l’or physique.

C’est un véritable risque qui pèse sur ce secteur et d’ailleurs beaucoup d’économistes affirment que l’or papier maintient le prix de l’or à un niveau artificiellement bas et que si on ne pouvait acheter que de l’or physique, le prix de l’or serait beaucoup plus élevé.

C’est une bonne nouvelle car si ces prophétie se réalisent ceux qui possède du vrai or… verront leur portefeuille monter encore plus si un jour l’or papier se casse la figure.

Ceci étant les ETFs restent idéal pour gérer un portefeuille permanent et le rééquilibrer entre vos différentes classes d’actifs.

4) L’or sous forme d’action

L’or sous forme d’action avec les grandes sociétés minières, comme Newmont Mining ou Barrick Gold, qui ont une bonne répartition en terme de géographies et de coûts de production de leurs mines et d’attendre que leur valorisation offre un bon rendement dividende pour investir.

Par contre, ça signifie aussi qu’il faut être prêt à garder une minière longtemps en portefeuille, si vous ne voulez pas vous exposer à une moins value sévère si vous revendez au plus bas, car ce type d’actions a une grande volatilité.

Par exemple, en avril 2011, au plus haut des cours de l’or, l’action Barrick Gold cotait 55$ et aujourd’hui, elle vaut 12$ : soit une baisse de 80% après avoir atteint un plus bas en août 2015, à 7$ (87% de baisse). Dans le cas Newmont mining, l’amplitude dans la même période, s’est traduit par une baisse de 75%.

Il faut être prêt à garder ce type de position un certain temps …  

En conclusion, si vous achetez de l’or en action pour assurer votre portefeuille (disons 5%) :

• soit l’économie repart et le prix de l’or s’effondre, alors vous faites une moins value sur 5% de votre portefeuille, tandis que vos autres actions devraient monter !
• soit une crise monétaire se déclenche et vos 5% pourraient vous permettre de couvrir des pertes jusqu’à 20-30% de la totalité de votre portefeuille.

5) Dès lors la meilleur solution ne serait-elle pas d’investir un peu via les différentes méthodes ?

Par exemple si vous souhaitez mettre 10 000 euros en métaux précieux… pourquoi ne pas acheter 4000 euros en physique (en pièce), 4000 euros en physique stocké à distance (voir ci dessous) dans un but de conservation permanente (sauf explosion exponentiel du cours et opportunité de vente majeure), et 2000 euros en action minière pour la gestion du portefeuille !

Une solution lie l’achat de métaux précieux sur des plate-formes en ligne qui conservent également vos métaux précieux en coffre.

L’intérêt ici est de bénéficier de prix proches du marché boursier avec moins de frais voir presque aucun frais, tout en ayant du vrai or physique sous votre propriété.

Ce type de plate-forme nécessite d’être vigilant car il y a beaucoup d’arnaques ou alors d’entreprises plutôt douteuses.

Celle que j’utilise et qui a le plus pignon sur rue en France est: VeraCash et AuCoffre

Ils ont su rendre accessible l’investissement en or à de tout petits portefeuilles via leur « livret de sauvegarde du patrimoine » ou encore leur CB adossée à vos métaux précieux. C’est donc très abordable et vous vous constituez progressivement un patrimoine en métaux précieux

Ils ont aussi créé des « pièces lingot » qui permettent de bénéficier à la fois des avantages fiscaux des pièces de collection, tout en ayant aussi ceux liés au lingots… vous faites donc d’une pierre deux coups.

Si vous voulez bénéficier d’avantages sur vos premiers placements en or, argent et diamants via ces plateformes .. envoyez moi votre meilleure adresse mail à contact @ richea30ans.com ! 🙂

Revenons à notre stratégie d’investissement… que faut-il acheter ? Des pièces ? Des lingots ?

La réponse est clairement des pièces selon moi. Car en plus de leur teneur en or, les pièces ont une valeur de collection qu’on appelle la « prime ». Et lorsque l’or monte et que la demande augmente, la prime des pièces peut augmenter. Ainsi vous pouvez faire une double plus-value car si le cours de l’or augmente de 50% et que la prime sur votre pièce passe de 0 à 100%… cela veut dire que votre plus-value sera de 150 %. Vous êtes doublement gagnant.

Attention cependant si vous achetez à un moment ou les primes sont élevées… vous pouvez aussi perdre beaucoup… mais actuellement les prix sont encore bas alors c’est le moment de profiter des soldes.

Je vous invite à lire quelques articles pour parfaire vos connaissances sur les pièces d’or et leur prestige.

page5image32837184

Sachez qu’en France le Napoléon est la pièce standard que tout « bon français » se doit de posséder 😉 Vous avez aussi le Krugerrand, le pesos Mexicain…

Le Napoléon 20 francs est la pièce de référence parmi les pièces Napoléon.
D’ailleurs pour vous montrer à quel point la valeur de la monnaie baisse avec le temps… aujourd’hui un Napoléon 20 francs… se négocie autour de 240 euros… et oui… au temps de Napoléon on était beaucoup plus riche avec une pièce de 20 francs qu’avec un billet de 20 euros aujourd’hui…

Maintenant que nous avons présenté et choisi ce qui était le mieux pour investir dans l’or… une autre question se pose… on parle de l’or partout… mais l’or est-il le seul métal précieux qui mérite d’être acheté ?

La réponse est clairement non et nous allons nous intéresser au petit frère de l’or… celui qu’obtient l’athlète qui arrive second dans une compétition… l’argent.

L’argent… un pilier de votre future richesse ?

L’argent a beaucoup de qualités, comme l’or il sert de monnaie et il y a toute une panoplie de pièces à collectionner. S’il y a eu une tendance à le laisser tomber à certains moments de l’histoire dans certains pays, l’argent connaît de nouveau du succès en tant que monnaie.

L’argent est plus accessible que l’or. Là où vous allez acheter des grammes d’or, vous allez pouvoir acheter des centaines de grammes d’argent… votre impression de richesse et de posséder vraiment quelque-chose sera beaucoup plus grande.


A titre personnel… de l’argent j’en ai des kilos entiers… plus que le poids de mon bébé tout juste né… d’ailleurs peut être devrais je lui ouvrir un compte avec son poids en argent…;)

Mais je m’égare et je garde l’intérêt de l’investissement en argent pour maintenant. Selon moi en effet l’argent a beaucoup plus de potentiel que l’or pour tout un ensemble de raisons liées à son utilisation :

L’argent a plus d’usage industriel que l’or. En effet, l’argent est utilisé massivement dans de nombreuses industries… il est donc amené à se raréfier et son usage productif ne peut que faire monter son prix à long termes. Cet usage est du à un prix très raisonnable puisque quelques centaines d’euros suffisent pour posséder plusieurs kilos d’argent, mais aussi à des propriétés exceptionnelles d’un point de vu scientifique. Ainsi l’argent est un conducteur très efficace, il a une résistance aux agressions (bactéries, chaleur) exceptionnelle et tant d’autres qualités que je ne vais pas développer ici car nous ne sommes pas en cours de Physique Chimie.

Mais retenez que l’argent a des milliers d’utilisations industrielles, ce qui en fait le matériaux qui a le plus d’utilisations possibles avec le pétrole. Ordinateurs, téléphones, photographie, batteries, automobiles… sont autant de produits qui contiennent de l’argent en quantité très faible et donc irrécupérable. D’où l’intérêt pour la croissance du prix.

Plus de 40% de la demande d’argent est liée à un usage industriel.


Seuls quelques matériaux peuvent se substituer à l’argent comme le Palladium ou le Platinium. Et leurs cours déjà très élevés laissent présager que l’argent a un bon potentiel de hausse avant que les industriels voient leur rentabilité baisser en raison d’un argent trop cher.

Les mines d’argent seront bientôt à sec. En effet, comme vous le savez, chaque ressources que notre société consomme a une fin car présente en quantité limitée. C’est le cas pour tout, l’or, le gaz, le charbon, le pétrole… l’argent n’échappe pas à la règle. Mais l’argent a une particularité… on arrive déjà à la fin de son exploitation minière. En effet à moins que l’on trouve de nouveaux gisements, il ne reste plus que quelques années avant que la production d’argent touche à sa fin… et que se passera-t-il quand il n’y aura plus d’argent tout neuf qui arrivera dans le marché… eh bien… pour moi ça veut dire to the moon pour le Silver…;)

Mais l’argent a aussi plus de potentiel pour une autre raison, et cette raison est plus spéculative et chartiste.


L’argent est plus volatile que l’or. Si vous vous intéressez aux cryptomonnaies, c’est un peu comme comparer Bitcoin et les altcoins. Ainsi en 2017 quand Bitcoin faisait un fois deux, certains altcoins faisaient fois 10 ou fois 100. Et quand Bitcoin s’est effondré, les altcoins de leur coté on carrément tout perdu en allant faire des -95%.

L’argent a un comportement similaire. Il baisse plus quand l’or s’effondre et monte plus quand l’or baisse.

Aussi de la même façon qu’il existe un graphique comparant non pas les alts au dollars, mais les altcoins à Bitcoin, on a le même graphique concernant l’or et l’argent. Et ce graphique est riche en enseignements.

Aujourd’hui l’argent est extrêmement bas par rapport à l’or. Pour vous dire à quel point c’est vrai… il faut remonter à un siècle pour voir le rapport Or/argent aussi défavorable à l’argent. Et cela arrive à un moment où l’or repart à la hausse.

L’argent lui n’a pas encore démarré sa phase de hausse au moment ou j’écris ces lignes… on peut donc s’attendre à ce qu’il décolle très fort quand il décollera. D’autant que je vous ai dit plus haut qu’au niveau fondamental… l’argent a un bon potentiel pour les années à venir.

Entre 2001 et 2012, pendant que l’or faisait un fois 7, l’argent a fait un fois 11. Et pendant le crash l’argent a été divisé par plus de 3… ce qui est beaucoup plus que l’or. Et comme le marché des altcoins… alors que l’or reprend des couleurs depuis un moment… l’argent lui est encore au plus bas… le prix actuel est donc tout simplement idéal et il est très probable qu’on ne le revoit plus jamais.

Si vous suivez les cryptos vous savez que beaucoup sont déçus car le Bitcoin a connu une hausse très forte récemment alors que les alts n’ont pas suivi le mouvement pour la majorité d’entre eux… grosse déception pour ceux qui pensaient que les alts allaient faire fois 100 quand BTC allait retrouver les 10 000 dollars.

On a la même chose avec l’argent, une courbe plate, une phase d’accumulation qui continue et s’éternise alors que l’or reprend son ascension.
Mais sachez que quand l’argent prendra son envol… cela sera très violent. L’argent peut tout à fait faire un fois 5 en quelques mois… il l’a déjà fait.

Alors je ne vous conseille par de tout miser sur l’argent car l’or reste la valeur fondamentale. C’est comme tout miser sur les altcoins qui ont plus de potentiel, mais si seul bitcoin repartait vers des sommets jamais vu vous rateriez le train.

Comme toujours la diversification reste le mot d’ordre.

J’espère que cet article vous a plus et vous permet d’y voir plus clair sur cet univers des métaux précieux. N’hésitez pas si vous avez des questions, elles pourraient faire l’objet de questions-réponses lors de prochains articles.

Catégories : Investissement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *